Thierry Girard
Paysages insoumis - Troubles (2007)

 

Photographie argentique
© Thierry Girard

L'œuvre et le territoire

« Fin 1853, deux ans après une vaine tentative de résistance au coup d’état de Louis-Napoléon Bonaparte, une nouvelle série de troubles secoue cette partie de la Haute-Vienne. En février 1854, des habitants de hameaux situés autour d’Oradour-sur-Vayres décident de marcher sur ce chef-lieu de canton pour y piller le grenier d’abondance. Le but était, dans une période de cherté des grains, de distribuer gratuitement ou à un prix très bas le blé aux habitants qui en manquaient. Si cela s’apparente aux troubles frumentaires (les « émeutes de la faim ») ou aux émeutes anti-fiscales (celles de 1791 par exemple) qui avaient marqué le XVIIIe siècle, l’arrière-plan est délibérément politique avec des mots d’ordre reprenant les principes de la République (Liberté, Égalité...) et un fort sentiment anti-bourgeois. Après l’échec de cette ultime émeute et le jugement des fauteurs de troubles, la « dissidence » de ces campagnes se traduira désormais par un vote politique très marqué à gauche ou à l’extrême-gauche. »

Bonus

Lectures, entretiens...

+ Thierry Girard : sa démarche pour « Paysage insoumis »

Durée : 4 min 14 s | © CRL Limousin

Localisation

Oradour-sur-Vayres (Haute-Vienne)

Mots clés

Bibliographie

Paul D’Hollander (dir.), Violences en Limousin à travers les siècles, PULIM, 1998.

Également dans Paysages insoumis

D'autres œuvres de l'artiste

Partage


Contact

Pour tout renseignement, contactez l'Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin.