Thierry Girard
Paysages insoumis - Émeute (2009)

 

Photographie argentique
© Thierry Girard

L'œuvre et le territoire

« Les habitants de la Haute-Marche jouissaient d’un faible impôt sur le sel, alors que le Berry, au nord, était un pays de grande gabelle. Cette situation profitait aux contrebandiers, nombreux, qui réussirent à soulever une grande partie de la population lorsqu’il fut décidé d’instaurer une zone intermédiaire entre la Haute-Marche et le Berry où le sel restait à bas prix, mais la vente entre particuliers était réglementée. Le 27 décembre 1667, près de 8 000 personnes se regroupent à Lourdoueix-Saint-Michel. Le lendemain, 800 hommes et quelques femmes se dirigent vers Fresselines où se trouve le bureau des gabelles. À l’entrée de la ville, ils rencontrent par hasard la garde de La Celle-Dunoise. Le capitaine est rossé et les gardes jetés dans les eaux glacées de la Creuse. Reprenant leur chemin, les émeutiers investissent le bureau des gabelles et le mettent à sac. L’un des gabelous, Jean Ridel, particulièrement détesté, est mis à mort dans une parodie de cannibalisme. Le ventre ouvert et rempli de sel, son corps est traîné à travers le village. »

Bonus

Lectures, entretiens...

+ Thierry Girard : sa démarche pour « Paysage insoumis »

Durée : 4 min 14 s | © CRL Limousin

Localisation

Fresselines (Creuse)

Mots clés

Également dans Paysages insoumis

D'autres œuvres de l'artiste

Partage


Contact

Pour tout renseignement, contactez l'Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin.