John Louis Petit
La rue Toulzac (1858)

 

Aquarelle, 40 x 30 cm
Don de la Société des Amis du musée Labenche en 2009.
© Musée Labenche d’art et d’histoire - Ville de Brive

Photo : © Olivier Thuillas

L'œuvre et le territoire

John Louis Petit (1801-1868), prêtre anglais et artiste victorien, d’origine huguenote de Caen en Normandie.
Il consacra sa vie à la peinture et au dessin, il est renommé pour l’exactitude et la grande assurance de ses œuvres. Ses sujets préférés sont les églises anciennes. Il a voyagé en France notamment. Des toiles de cet artiste sont au musée Victoria et Albert à Londres. Son livre « Architectural studies in France » est bien connu.

Cette œuvre est particulièrement intéressante par sa facture alerte certes, sa fiabilité et nous présente une des physionomies à travers le temps de la collégiale et de la rue Antoine de Toulzac (maire de Brive et 1830 à 1847) ; la rue commença à être percée en 1793 de la collégiale sur la place du Civoire, située à mi-chemin de l’actuel tracé. La création de la seconde moitié de la rue commença, à partir de 1832, pour atteindre le boulevard actuel. La rue qui était appelée « rue neuve » à sa naissance fut baptisée du nom de « Toulzac », nom du maire en exercice. Les façades des maisons furent alignées, les étages en encorbellement et colombages supprimés.
La collégiale n’a pas encore le clocher que nous voyons aujourd’hui. On distingue contre le chœur, au fond, quelques maisons ventouses qui n’existent plus.
Cette œuvre est d’un grand intérêt historique et topographique.

Bonus

Lectures, entretiens...

+ Claire Moser nous parle de la rue Toulzac.

© CRL Limousin

Localisation

Brive-la-Gaillarde (Corrèze)

Mots clés

Bibliographie

Regards sur le passé de Brive, M. Chavent , J.-P. Lartigue, E. d’Alençon – 1984, imp. Maugein - Lachaise

Partage


Contact

Pour tout renseignement, contactez l'Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin.