Franck Linol
La Cinquième Victime - Les jardins publics (2010)

 
Les jardins publics brasillaient. Le parc Victor-Thuillat, avec sa rivière anglaise bordée de séquoias, de cèdres, d’ifs, de tulipiers et de cyprès chauves, arbres majestueux dont les plus vieux étaient nés au XVIIIe siècle, respirait un charme très romantique, avec son ébouriffante collection de vivaces. L’été, ses bancs de bois dispersés le long du sentier circulaire étaient toujours pris d’assaut par des flâneurs en quête d’un peu de fraîcheur vivifiante. La micheline de Poitiers - aujourd’hui il fallait dire « TER » - sifflait toujours à son passage, pour saluer les promeneurs.

Franck Dumontel appréciait particulièrement ce parc qui jouxtait le nouveau commissariat de police dans lequel il venait de prendre possession de son bureau. Il lui arrivait parfois d’aller y faire quelques pas ou de manger un sandwich beurre-gruyère, tout en observant les mémés promener leur chien obèse, les amoureux allongés sur la pelouse taillée à l’anglaise, ou les gamins qui improvisaient un foot.

Franck Linol, La Cinquième Victime, Geste éditions, 2010, p. 9-10.
© Geste éditions

L'œuvre et le territoire

Muté depuis peu à Limoges, l’inspecteur Dumontel redécouvre sa ville natale qui a bien changée en vingt-cinq ans. Il apprécie l’emplacement du nouveau commissariat, tout proche du parc Victor-Thuillat dans lequel il aime flâner pour contempler la beauté des arbres mais surtout les attitudes des passants.

La Cinquième Victime

L’inspecteur Franck Dumontel, revenu à Limoges, sa ville natale, traque un tueur en série dans le nord de la Haute-Vienne. Un premier crime a lieu dans un hameau entre Mézière-sur-Issoire et Saint-Barbant avec une mise en scène terrifiante. L’inspecteur et son jeune co-équipier enquêtent : Dumontel comprend vite que ces affaires le renvoient dans les années cinquante, à son enfance.

Franck Linol

Franck Linol est né à Limoges. Enseignant dans le second degré, il a terminé sa carrière professionnelle à l’IUFM de l’université de Limoges.

Franck Linol est un amoureux de sa région. Ses polars qui ont un fort ancrage régional, sont inspirés de l’école du polar nordique dont Henning Mankell est le précurseur et le leader incontesté. Comme son maître suédois, ses romans expriment une préoccupation voire une critique sociale, et développent une dimension psychologique authentique. L’auteur revendique une filiation avec le « vrai » polar dont on peut résumer l’identité en deux points : « Un roman policier sans cadavre ça n’existe pas » et « dans tout roman policier il faut un… policier ou un enquêteur » (S.S. Van Dine).

Son premier livre, La cinquième victime, publié en 2010 chez Geste éditions, a rencontré un tel succès qu’il a donné le coup d’envoi d’une série policière « Meurtres en Limousin ».

Bonus

Galerie d'images

Localisation

Limoges (Haute-Vienne)

Mots clés

Également dans La Cinquième Victime

Partage


Contact

Pour tout renseignement, contactez l'Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin.