Francis Picabia
Bords de la Sédelle (1909)

 

Huile sur toile, 69 x 88cm, Centre Pompidou
Achat des Musées nationaux, 1970, Inv. : AM 4510 P
© ADAGP, Paris, 2010.

Photo : © Collection Centre Pompidou, Dist. RMN / Georges Meguerditchian

L'œuvre et le territoire

Francis Picabia (1879-1953) a exploré la plupart des avant-gardes artistiques de son temps. Impressionnisme, futurisme, cubisme, dadaïsme, surréalisme... Picabia a traversé le XXe siècle à toute vitesse, passionné de photographie, de cinéma et d’automobile.

C’est à bord d’une voiture de course et flanqué de sa jeune épouse enceinte de leur premier enfant que Picabia arrive à Crozant à l’été 1909. Il peint cette Sédelle influencé par le fauvisme et se détache déjà de l’impressionnisme, ce qui fait de lui un peintre à part au sein des artistes de la vallée de la Creuse.

Christophe Rameix, dans son ouvrage de référence sur l’École de Crozant (Lucien Souny, 1991) écrit : « Dans sa recherche picturale, Francis Picabia manipule, mélange, casse et reconstruit le paysage creusois jusqu’à lâcher la figuration. Sa fougue indomptable l’amène aux frontières d’un royaume vertigineux : l’abstraction. »

Francis Picabia apporte sa modernité au paysage limousin. Avec lui la région connaît l’un de ses premières expériences cubistes, qui rompt avec la longue tradition impressionniste de Crozant. Picabia structure ses paysages par des volumes élémentaires aux contours épais. Chaque composant du paysage prend alors l’allure d’un bloc solide et les nuances de couleur qui les distinguent donnent tout le relief de la composition. Les œuvres de Picabia sont aux antipodes de celles des impressionnistes. A l’instantanéité et à l’éphémère, Picabia oppose la stabilité et la pérennité d’un paysage maçonné.

Localisation

Crozant (Creuse)

Bibliographie

Maria-Lluïsa Borras, Francis Picabia, Albin-Michel, 1985.

Christophe Rameix, L’Ecole de Crozant : les Peintres de la Creuse et de Gargilesse 1850-1950, Éditions Lucien Souny. 1991 et 2001

D'autres œuvres de l'artiste

Partage


Contact

Pour tout renseignement, contactez l'Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin.