Robert Doisneau
Atelier Tabard - 2 (1945)

 

Photographie argentique
© Atelier Robert-Doisneau

L'œuvre et le territoire

Robert Doisneau est né en 1912 à Gentilly, en banlieue parisienne. Jeunesse grise derrière les rideaux de macramé d’une famille petite-bourgeoise, il apprend à 15 ans le métier de graveur lithographe à l’école Estienne et entre dans la vie active en dessinant des étiquettes pharmaceutiques.

Devenu photographe indépendant, et bien qu’il soit quotidiennement soumis à la commande pour des raisons matérielles, il accumule les images qui feront son succès, circulant obstinément « là où il n’y a rien à voir », privilégiant les moments furtifs, les bonheurs minuscules éclairés par les rayons du soleil sur le bitume des villes.
Quand il meurt en avril 1994, il laisse derrière lui quelques 450 000 négatifs qui racontent son époque avec un amusement tendre et bienveillant qui ne doit toutefois pas masquer la profondeur de la réflexion, la réelle insolence face au pouvoir et à l’autorité et l’irréductible esprit d’indépendance.

Robert Doisneau a vécu, à l’âge de 7 ans, une année avec sa mère au Château de Mialet, près de Neuvic, en Corrèze. Il est revenu ensuite plusieurs fois en Limousin, en particulier chez son ami le peintre Sanfourche. Il laisse quatre séries d’images du Limousin : une sur la nature et la pêche en Corrèze (1964), une sur la tapisserie avec un reportage sur l’atelier de lissier Tabard à Aubusson, une sur le culte des saints à Saint-Léonard-de-Noblat (1951) et une sur l’industrie de la porcelaine à l’usine Tharaud de Limoges (1951).

Cette image est issue de la série réalisée en 1945 pour un reportage paru dans Le Point de mars 1946.

Localisation

Aubusson (Creuse)

Bibliographie

Doisneau en Limousin, photos de Robert Doisneau, paroles de Sanfourche, éditions Culture & Patrimoine en Limousin, 1999.

Également dans Atelier Tabard

D'autres œuvres de l'artiste

Partage


Contact

Pour tout renseignement, contactez l'Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin.